• Qu’aiment les vers de compost ?

  • Quelle quantité d’aliments puis-je leur donner ?

  • Dois-je y ajouter de l’eau ?

  • Combien de liquide devrait produire mon Hungry Bin ?

  • Quand et comment puis-je récolter le lombricompost ?

  • Caractéristiques d’un Hungry Bin en bonne santé

Ce que les vers aiment - et ce qu’ils n’aiment pas

Les vers de compost apprécient une alimentation équilibrée. Ils mangent leur nourriture préférée en premier, mais aiment aussi une alimentation diversifiée. Plus les restes de déchets sont petits, plus il est facile pour les vers de les digérer et les transformer. Ils mangent la plupart des déchets de cuisine végétaux comme les restes de fruits et de légumes. Les vers aiment cependant moins les produits alimentaires déjà transformés et qui contiennent des conservateurs.

De plus grandes quantités de produits alimentaires transformés comme le pain, les nouilles et autres pâtes alimentaires sont parfois plus rapidement colonisés par des moisissures et bactéries qu’ils ne peuvent être mangés par les vers et devraient par conséquent être suffisamment mélangés à d’autres déchets organiques. Les vers n’aiment pas de grandes quantités de viandes, de poisson, de produits laitiers, d’agrumes ou d’oignons.

Les vers de compost mangent aussi les déchets de jardinage non ligneux et déjections. N’ajoutez cependant que de petites quantités de déchets de jardinage au Hungry Bin ; par exemple les déchets de tonte frais peuvent chauffer le Hungry Bin et entrainer des problèmes. Les déjections d’animaux carnivores devraient seulement être données au vers en petites quantités et ne devraient pas provenir d’animaux traités avec des médicaments anti-vers.

 

Si vous souhaitez utiliser le lombricompost et l’engrais liquide pour des plantes de jardin comestibles, ne donnez pas les déjections de chiens et de chats à manger aux vers (transmission de parasites intestinaux possible).

Ce que les vers aiment bien

 

  • La plupart des restes de fruits et de légumes

  • Pulpe de centrifugeuse de fruits

  • De la nourriture cuite

  • Sachet de thé et reste de café

  • Coquilles d’œuf moulues

  • Cartons d’œufs déchiquetés

  • Bout de papier de journaux (humide) et bout de carton

  • Cheveux et poussières de l’aspirateur

  • Papier sale, papier mouchoir, mouchoir de papier

  • Petites quantités de déchets de jardinage, herbes

  • Petites branches, feuilles,

  • Sciure et cendre de bois

Ce que les vers aiment moins

 

  • Agrumes et épluchures de fruits acides

  • Oignon, ail, poireau, poivre

  • Viande, poisson et produits laitiers

  • Pain, nouilles et autres produits à base de blé transformés

  • Gras et huiles

  • Papier glacé

Quelle quantité de nourriture ?

Les vers peuvent manger chaque jour l’équivalent de la moitié de leur poids. La quantité de déchets organiques que vous pouvez ajouter par jour au Hungry Bin dépend de la taille de la population de vers. Le Hungry Bin peut être habité par environ 3 kilos de vers. Cette population est atteinte entre 6 à 8 mois d’exploitation si vous commencer avec 0,5 à 1 kg de vers.

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous n’êtes pas tenu de donner à manger aux vers chaque jour, cependant le Hungry Bin devrait être toujours rempli aux trois quarts. Si le Hungry Bin est suralimenté et que cette couche devient trop épaisse, certains déchets commenceront à se fermenter avant que les vers ne puissent les manger. Les vers de compost n’aiment plus leur nourriture quand celle-ci se fermente, est trop molle, visqueuse ou sent. En cas de nourriture trop fermentée, trop molle ou visqueuse, il peut être utile d’ajouter une petite quantité de bouts de papier sur la couche supérieure.

La couche de déchets non transformée ne devrait pas être plus épaisse que 5 cm.

Si la couche de déchets arrivait à dépasser les 5 cm d’épaisseur, arrêtez d’en rajouter jusqu’à ce que les vers mangent les déchets disponibles.

 

Vous pouvez contrôlez cela en creusant la couche supérieure pour apprécier la profondeur de déchets non encore touchée par les vers.

Dans un Hungry Bin sain, on devrait pouvoir voir aussi bien un mélange de vers jeunes et adultes, de cocons de vers que d’une partie du lombricompost à une profondeur de 5 à 10 cm en dessous la surface des déchets. Le mélange de grands et petits ainsi que de cocons de vers est un signe que les conditions sont optimales à la reproduction des vers.

Les déchets devraient déjà être complètement transformés en lombricompost à environ 20 cm en dessus de la surface. Le lombricompost à l’état final présente l’aspect d’un compost de grande qualité et sent comme la terre de forêt.

Ajoutez de temps en temps du matériel fibreux comme du carton, du papier, les feuilles mortes, les déchets de jardinages anciens (bruns) ou de la chaux afin d’équilibrer l’acidité dans le Hungry Bin. Si vous en avez, vous saupoudrez une poignée de chaux à la surface une fois par semaine.

Dans les cas extrêmes, la nourriture doit être retirée complètement afin de permettre au Hungry Bin de reprendre à zéro parce que cela peut nécessiter beaucoup de temps jusqu’à ce que les restes de nourritures fermentées soient transformés dans le Hungry Bin. Il est généralement plus recommandable de sous-alimenter les vers que de les sur-alimenter.

Donnez de petites quantités à manger aux vers et veuillez à ce que les déchets qu’ils ne mangent pas ne s’accumulent pas. Epandez les déchets à la surface supérieure dans le Hungry Bin.

Plus les déchets sont petits et mous, plus il est facile pour les vers de les manger. Les déchets ne devraient cependant pas être sous forme de purée afin que les vers puissent respirer (les vers respirent à travers leur peau). Accroissez progressivement la quantité que vous donnez à manger aux vers pendant que la population de vers grandit. Les vers régulent leur reproduction en fonction de la quantité de nourriture.

 

Vous pouvez ajouter par jour au maximum une couche de 2,5 cm d’épaisseur de déchets organiques au Hungry Bin.

Veuillez à ne pas suralimenter les vers !

Ce recours est rarement nécessaire. Les déchets organiques ont en principe une teneur en eau élevée qui garde le Hungry Bin humide. Le système du Hungry Bin permet d´évacuer l’excès en liquide (engrais liquide) comme engrais écologique du Hungry Bin, tout en restant dans le même temps humide pour maintenir les conditions optimales, c’est-à-dire humide, mais pas mouillé. Toutefois, si le Hungry Bin se dessèche, aspergez l’intérieur avec un peu d´eau.

Si vous avez ajouté des matériaux secs comme des bouts de papier ou de carton, les vers auront besoin peut être aussi d’un peu d´eau. Humidifiez au mieux les cartons et papiers. Veuillez à ne pas noyer les vers ! La surface ne devrait pas être plus humide qu´une éponge essorée.

Si vous ne récoltez pas régulièrement l‘engrais liquide, il est probable que celui-ci s’évapore et que vous n´ayez plus la chance de l’utiliser.

Le Hungry Bin atteint environ un rendement d’un demi-litre par jour pour une population maximale et une alimentation régulière. Il est important que le liquide puisse couler à tout moment dans la cuvette de récupération.

 

Lorsque l’engrais liquide ne se rassemble pas dans la cuvette de récupération, cela veut peut-être dire que le contenu du Hungry Bin est plein. (Voir ci-dessus « Dois-je ajouter de l’eau »?).

 

Le filtre pourrait être bouché par un papier ou un plastique, si ces derniers étaient déjà introduits dans le Hungry Bin. Enlevez le terreau du Hungry Bin et contrôlez le filtre.

 

Notez également que le Hungry Bin ne devrait pas être exposé aux rayons solaires intensifs sur une longue durée. Placez éventuellement le Hungry Bin dans un endroit ombrageux.

 

L’engrais liquide devrait être dilué à l’eau (1 volume pour 10 volumes d’eau) avant l’arrosage des plantes.

Quelle quantité de liquide devrait produire le Hungry Bin ?
Quand et comment puis-je récolter le lombricompost ?
Dois-je ajouter
de l’eau ?

Pour que le lombricompost extrait se dessèche et soit compact, il faudrait le récolter si possible seulement si le Hungry Bin est plein à ras bord. Lorsque vous enlevez le terreau, la forme conique du Hungry Bin garantit que seulement la partie inférieure, le lombricompost, tombe.

Lorsque le lombricompost est compact et a suffisamment de temps pour s’affermir, il devrait être en grande partie exempt de vers et collé ensemble, ce qui facilite le prélèvement de lombricompost.

Récoltez le lombricompost avant que le Hungry Bin ne soit plein, sinon cela peut affecter l’efficacité du Hungry Bin. Lorsque que le terreau est enlevé avant que le lombricompost ne se comprime, cela peut faire tomber tout le contenu du Hungry Bin, y compris le lombricompost.

Il peut souvent s'écouler jusqu'à 8 semaines avant la récolte du premier lombricompost.

1. Enlevez le bac de récupération de l’engrais liquide et versez le liquide dans un récipient approprié. 2. Ouvrez les attaches qui fixent le Hungry Bin au sol. 3. Enlevez le terreau de la partie inférieure du Hungry Bin. Le terreau doit être couvert de lombricompost extrait.

4. Retournez le terreau et secouez-le, pour le libérer du lombricompost s’y collant. 5. Au besoin, nettoyez le filtre avec un raccord ou de l’eau. 6. Fixez le terreau à nouveau au Hungry Bin à l’aide des attaches.

Les vers peuvent être encore présents dans le lombricompost. Ces vers peuvent être facilement séparés de lombricompost, notamment en étalant le lombricompost collé au couvercle retiré du Hungry Bin et retourné. Le reste des vers dans le lombricompost se déplace vers les couches inférieures à l’abri de la lumière. La couche supérieure peut être enlevée avec le couvercle et utilisée pour les plantes. La couche restante avec les vers peut être à nouveau reversée dans le Hungry Bin.

Le lombricompost et l’engrais liquide peuvent être utilisés exactement comme la terre de compost. Vous pouvez par exemple entasser le lombricompost autour des plantes ou arroser le sol avec l’engrais liquide dilué. Le lombricompost pur peut brûler les racines de petites plantes s’il n’est pas dilué.

Il est conseillé de mélanger le lombricompost avec du terreau normal chez les petites plantes. Le lombricompost a un pH neutre et peut être ainsi utilisé pour la plupart des plantes sans problème. Déjà une petite quantité de lombricompost ou d´engrais liquides peut renforcer la performance et la santé des plantes.

Les caractéristiques d’un bon Hungry Bin

  • Le Hungry Bin n’a presque pas d’odeur

  • Sous la surface se trouve une couche épaisse de vers – y compris des laves.

  • Plus de déchets à 30 cm en dessous de la surface, mais plutôt du lombricompost de haute qualité

  • L’engrais liquide du Hungry Bin devrait avoir une couleur brunâtre/sombre et ne dégager presque pas d'odeur

 
 
 
 
 
 

Vous pouvez télécharger le manuel complet du Hungry Bin en format pdf (anglais).

Mettre en marche le Hungry Bin

 
  • Instagram
  • YouTube Social  Icon